Association Peiro Vivo Domaine d’Escarvaillac
Dans le cadre du Festival OFF d’Avignon

 

Mardi 10 Juillet 2012 à 20h

 

 

 

Vernissage de l’exposition des œuvres peintes et dessinées de Jean-Christophe PHILIPPI


accompagnée d'une lecture des textes du poète et écrivain

Joël-Claude MEFFRE

autour de l’œuvre de Jean-Christophe PHILIPPI

 


Il sera accompagné du percussionniste joueur de HANG

Julien Allègre

Images intégrées 2

 


Jean-Christophe Philippi
a été récemment exposé à Paris dans le cadre de la collection Sainte Anne, organisée par le Centre d’Etude de l’Expression et le Centre hospitalier Sainte-Anne (Musée Singer-Polignac).

 

totems

 

 

 

Accès : PEIRO VIVO / Domaine d’ESCARVAILLAC :

Se rendre à Avignon-Sud (direction autoroute) : au rond-point qui permet d’accéder à l’aéroport d’Avignon, côté est, vous trouverez le panneau indicateur du domaine (commune de Montfavet).

Plus plus de renseignements : consultez peirovivo.canalblog.com ; ou bien tél. : 04 90 33 52 04

 

 


 

Jean-Christophe PHILIPPI est né en 1963 à Strasbourg. Il commence à dessiner et à peindre dès l’âge de 14 ans. Très influencé par l’iconographie médiévale et notamment par les sculptures et les vitraux de la cathédrale de Strasbourg, il représente des monstres, des grotesques et un bestiaire fantastique. IL fréquente longtemps les cours du soir de l’école des Arts décoratifs de la ville, cependant sa formation reste entièrement autodidacte. Dès l’âge de 15 ans il a ses premières expositions dans des galeries strasbourgeoises, et notamment la galerie Jade qui le présentera à Bâle et à Paris. A partir de l’âge de 20 ans, il expose régulièrement en France et à l’étranger, en Allemagne, en Suisse et à Paris. Parallèlement, il mène des études de lettres qui le conduiront à l’enseignement du français. Il dessine et peint sur tout type de supports. Il pratique aussi bien la peinture acrylique que l’huile, le pastel gras et le crayon, la gouache et l’encre de chine. Il préfère utiliser des supports de récupération et fabrique avec du papier mâché de grands supports pour ses peintures. Ses dessins sont non prémédités, produits comme dans un rêve éveillé à l’instar des dessins automatiques (extrait de « J.-Chr. Philippi, à la rencontre de la Collection Sainte-Anne »).

 

JOËl-Claude MEFFRE est né en 1951 dans le Vaucluse. Poète, archéologue, essayiste du soufisme. Ouvrages récents : Une geste des signes, avec Ghani Alani, calligraphre irakien (essai sur la calligraphie arabe et la spiritualité), préface de Salah Stétié, Fata Morgana, 2002 ; - Témoignage de la poussière (méditations autour de la vie du soufi Mansur Hallâj), préface de Pierre Lory, de Corlevour, 2010 ; textes/poésie : - L’abord, Fata morgana, 2003 ; Trois figures d’oubli, Tarabuste, 2009 ; Tique, Propos2 de Campagne, 20110 ; Ce jour, Empreinte, L’Arbre à paroles, 2010. Divers textes en ligne sur Remue.net. Membre de la Maison des Ecrivains et de la littérature.