L’association Peiro Vivo organise depuis cinq ans des spectacles, des concerts et des expositions dans les locaux du Domaine Saint-pierre d’Escarvaillac à Montfavet.

Soucieuse de promouvoir des artistes, des troupes de théâtre et des groupes de musiciens venus de différents horizons, elle donne la possibilité de développer avec une grande liberté des manifestations originales. l’association s’est tournée vers un public divers, aussi bien local que touristique; et s’attache  tout particulièrement à des spectacles et des manifestations pour enfants.

 

Le Domaine Saint-pierre met à la disposition de l’association deux salles de vastes proportions et qui possèdent une valeur architecturale remarquable. l’une de ces salles a été récemment rénovée et aménagée de façon à pouvoir y organiser des expositions de grande qualité indépendamment des spectacles et des concerts.

L’association souhaite présenter dans ce lieu exceptionnel des œuvres d’art produites dans la région, mais aussi par  des artistes nationaux et internationaux.

Son souci est de donner à voir des œuvres qui, produites loin des institutions muséales et des structures habituellement liées à l’art contemporain, étonnent par leur indépendance d’esprit et leur caractère non conventionnel .

L’association a déjà montré par le passé des artistes qui appartiennent à ce que l’on nomme « art « singulier », « art brut » ou « art hors les normes « mais n’entend pas se limiter à des catégories et des appellations restrictives ;

 

Ainsi la première exposition, qui aura lieu au mois de mai, présentera des œuvres issues de l’atelier Marie-laurencin de l’hôpital de Montfavet. L’exposition sera l’occasion de montrer et de mettre en valeur des travaux de personnes en général anonymes, pour qui l’art, plus qu’une simple distraction a été une urgence, et un élan extraordinaire vers la vie.

Une deuxième exposition débutera au début du mois de juillet et sera consacrée aux œuvres de grand format de l’artiste Jean-Christophe Philippi.

 

Les expositions qui suivront montreront en particulier des artistes dont l’œuvre souvent cachée ou peu médiatisée emprunte des chemins inhabituels. La salle d’exposition se prète tout particulièrement par son caractère à la fois ancien, rustique et vénérable à des œuvres d’art qui défient les définitions historiographiques et les catégories.


Jean-Christophe Philippi

Directeur artistique