PEIRO VIVO

11 octobre 2012

stage de méditation le dimanche 14 octobre

Méditation et travail sur les énergies

 

Dimanche 14 octobre 2012, journée de méditation et de travail sur les énergies au domaine Saint Pierre d'Escarvaillac.

 

Méditation assise, couchée et en mouvement...

Travail avec les énergies et les structures du jour (pas d’enfermement dans une structure ancienne, donc figée).

 

Travail avec le son, Loulou et ses bols tibétains nous accompagneront

www.concertbolstibetains.com

 

La journée comprend des phases actives, passives, individuelles et en groupe. Chacun repart avec des outils lui permettant d’être autonome.

 

Prévoir une tenue dans laquelle il est facile de s’asseoir au sol ainsi que des chaussures permettant de marcher dans les vignes. Venez avec votre coussin de méditation et tapis de sol si vous avez.

(Évitez la panoplie du parfait méditant : Kimono, Kesa... Pas de hiérarchie, seulement des coévoluants ) Esprit en éveil et bonne humeur sont les outils pour passer cette journée ensemble

 

Date : dimanche 14 octobre 2012

Lieu : Domaine St Pierre d’Escarvaillac sur Avignon

 

Deux horaires pour commencer la journée :

 

Accueil à partir de : 9H30 pour l'ensemble des participants.

Accueil des plus motivés : 7H30 pour une 1ère méditation au soleil levant.

 

Tarif de la journée : 20€ par personne

Repas de midi sur place, chacun apporte quelque chose à manger et le met en commun. N'apportez pas de boissons, elles seront fournies.

 

Pour vous inscrire à la journée :

Par teléphone : 04 90 23 36 91

Par mail : michellbox-meditation@yahoo.fr

 

Pour vous rendre au domaine :

 

Rendez vous au rond point de l'aéroport d'Avignon, devant le restaurant Courte paille, tournez à droite puis, suivez les flèches.

 

Ou, en venant de Morières, passez derrière le golf au bout du Golf, après un virage à angle droit sur la gauche, prenez la 1ère route à droite et suivez les flèches.

 

Si vous êtes égaré, appelez nous : 06 85 58 36 25.

 

Posté par peirovivo à 16:03 - Permalien [#]

03 juillet 2012

Vernissage de Jean-Christophe Philippi 10 juillet 2012

Association Peiro Vivo Domaine d’Escarvaillac
Dans le cadre du Festival OFF d’Avignon

 

Mardi 10 Juillet 2012 à 20h

 

 

 

Vernissage de l’exposition des œuvres peintes et dessinées de Jean-Christophe PHILIPPI


accompagnée d'une lecture des textes du poète et écrivain

Joël-Claude MEFFRE

autour de l’œuvre de Jean-Christophe PHILIPPI

 


Il sera accompagné du percussionniste joueur de HANG

Julien Allègre

Images intégrées 2

 


Jean-Christophe Philippi
a été récemment exposé à Paris dans le cadre de la collection Sainte Anne, organisée par le Centre d’Etude de l’Expression et le Centre hospitalier Sainte-Anne (Musée Singer-Polignac).

 

totems

 

 

 

Accès : PEIRO VIVO / Domaine d’ESCARVAILLAC :

Se rendre à Avignon-Sud (direction autoroute) : au rond-point qui permet d’accéder à l’aéroport d’Avignon, côté est, vous trouverez le panneau indicateur du domaine (commune de Montfavet).

Plus plus de renseignements : consultez peirovivo.canalblog.com ; ou bien tél. : 04 90 33 52 04

 

 


 

Jean-Christophe PHILIPPI est né en 1963 à Strasbourg. Il commence à dessiner et à peindre dès l’âge de 14 ans. Très influencé par l’iconographie médiévale et notamment par les sculptures et les vitraux de la cathédrale de Strasbourg, il représente des monstres, des grotesques et un bestiaire fantastique. IL fréquente longtemps les cours du soir de l’école des Arts décoratifs de la ville, cependant sa formation reste entièrement autodidacte. Dès l’âge de 15 ans il a ses premières expositions dans des galeries strasbourgeoises, et notamment la galerie Jade qui le présentera à Bâle et à Paris. A partir de l’âge de 20 ans, il expose régulièrement en France et à l’étranger, en Allemagne, en Suisse et à Paris. Parallèlement, il mène des études de lettres qui le conduiront à l’enseignement du français. Il dessine et peint sur tout type de supports. Il pratique aussi bien la peinture acrylique que l’huile, le pastel gras et le crayon, la gouache et l’encre de chine. Il préfère utiliser des supports de récupération et fabrique avec du papier mâché de grands supports pour ses peintures. Ses dessins sont non prémédités, produits comme dans un rêve éveillé à l’instar des dessins automatiques (extrait de « J.-Chr. Philippi, à la rencontre de la Collection Sainte-Anne »).

 

JOËl-Claude MEFFRE est né en 1951 dans le Vaucluse. Poète, archéologue, essayiste du soufisme. Ouvrages récents : Une geste des signes, avec Ghani Alani, calligraphre irakien (essai sur la calligraphie arabe et la spiritualité), préface de Salah Stétié, Fata Morgana, 2002 ; - Témoignage de la poussière (méditations autour de la vie du soufi Mansur Hallâj), préface de Pierre Lory, de Corlevour, 2010 ; textes/poésie : - L’abord, Fata morgana, 2003 ; Trois figures d’oubli, Tarabuste, 2009 ; Tique, Propos2 de Campagne, 20110 ; Ce jour, Empreinte, L’Arbre à paroles, 2010. Divers textes en ligne sur Remue.net. Membre de la Maison des Ecrivains et de la littérature.

 

Posté par peirovivo à 21:42 - Permalien [#]

les succulentes journées d'Escarvaillac : Festival OFF

Le Festival de Théâtre est évidemment un temps fort de l'été Avignonais. Un moment que vous souhaiteriez partager plus encore, sans inconvénient de circulation, de stationnement dans la ville !

 

Si vous aimez le spectacle vivant, nous vous proposons une offre alternative, à 10 minutes du centre ville :

Un cadre bucolique et champêtre vous accueillera sur la journée avec une programmation diverse et de qualité...

 

...Un bon plan estival pour toute la famille.

 

Les succulentes journées d'ESCARVAILLAC   cliquez ici

Nos matinées sont résolument adaptées aux plus jeunes avec :

  • De(u)x bouts, un spectacle installation inédit et sensoriel ouvert aux bébés spectateurs (à partir de 3 mois),

  • Saika sur la voix de Taarva, spectacle musical où marionnettes comédiens et musiciens nous en disent un peu plus sur nos peurs.

 

Pour déjeuner deux solutions :

Vous pourrez emporter votre pique-nique et vous installer à l'ombre des pins ou des oliviers ou encore participer à :

  • Culture du goût, un divertissement malin où chacun apprendra à accommoder sa salade ou son sandwich selon ses goûts et dans le souci de l'équilibre alimentaire.

 

L'après midi, notre programmation porte un regard nouveau sur la mixité :

  • Face de lune est la rencontre de deux acteurs dont l'un à quelque chose de plus, juste quelques chromosomes...
  • Présences, un spectacle réunissant cinq acteurs masculins en scène. Tous, par leurs différences, porteurs de qualités absolues et essentielles, illustrent les pensées du philosophe Michel Foucault autour du « Corps utopique »

 

… et la diversité :

  • Horizon Cyclorama, un spectacle du danseur de Bûto, et chorégraphe Nanami Kohshou

 

Notre soirée sera résolument festive débutant par :

  • Escurial, tragédie baroque dans la cour du domaine

et finissant en apothéose avec :

  • Cabaret Gargantua, une fête forcément démesurée autour d'un surprenant repas préparé et servi par les comédiens

Une vue du monde vue avec un peu de hauteur.

 

Le Domaine d'Escarvaillac vous réserve bien d'autres secrets... une exposition du peintre Jean-Christophe Philippi, un espace lecture à ciel ouvert, des jeux pour enfants, ou encore la découverte paisible du domaine viticole.

 

Pour que ce lieu vive notre organisation a besoin de votre coopération.

Faites connaître notre initiative, venez en famille ou en groupe. N'hésitez pas à vous faire les porte-paroles de ces Succulentes journées d'Escarvaillac !

 

Si notre démarche vous intéresse, nous vous invitons à venir découvrir l'ensemble de notre organisation pour une avant première :

Vendredi 6 juillet au Domaine d'Escarvaillac,

Chemin de Bonpas / Montfavet (réservations : 06 814 12 814)

 

Notre programmation est consultable ici

et nous pouvons vous envoyer des plaquettes de présentation sur simple demande en retour de courrier.

D'avance, nous vous remercions et sommes impatients de vous rencontrer.

 

Pour l'ensemble des compagnies mutualisées pour l’événement,

Sylvain RÉTIF

Président des Chemins de Traverse

Posté par peirovivo à 21:37 - Permalien [#]
26 juin 2012

stage de Butô avec Nanami Kohshou du 23 au 26 juillet 2012

 

STAGE de BUTO avec NANAMI KOHSHOU

stage-2112-Avignonai

 

http://www.dansesauvage.com/

Le butō est une danse née au Japon dans les années 1960. Cette « danse du corps obscur » s'inscrit en rupture avec les arts vivants traditionnels du  et du kabuki, qui semblent impuissants à exprimer des problématiques nouvelles. Né en réaction aux traumatismes laissés par la Seconde Guerre mondiale, le butō est fondé par Tatsumi Hijikata (1928-1986), avec lequel collabora Kazuo Ōno (1906-2010). Le terme japonais butō (舞踏) est composé de deux idéogrammes ; le premier, bu, signifie « danser » et le second, tō, « taper au sol ». Il désigne depuis le xixe siècle les danses étrangères importées au sein de l'archipel. À sa naissance, le butō a été nourri par les avant-gardes artistiques européennes (parmi lesquelles l'expressionnisme allemand, le surréalisme, la littérature des écrivains maudits d'Occident, etc.)

Le butō est imprégné de bouddhisme et de croyances shintô. Cette danse, proche de la performance, n'est pas spectaculaire au sens où elle relève d'une introspection, d'une disponibilité au monde. Explorant les spécificités du corps japonais, le butō aborde des thématiques universelles. Née dans un contexte sociopolitique d'après-guerre, cette danse subversive se caractérise par sa lenteur, sa poésie et son minimalisme. Elle évoque une imagerie grotesque, des sujets tabous, des environnements extrêmes, absurdes. Le butō est couramment dansé avec le corps presque nu, peint en blanc et le crâne rasé, souvent interprété avec des mouvements extrêmement lents avec ou sans public. Mais, il existe autant de formes de butō qu'il existe de danseuses et de danseurs. Il n'y a pas de style fixé, cela peut être purement conceptuel sans aucun mouvement. Ici, l'artiste sonde les instances de son esprit, sa relation au cosmos et l'inscription de son être au cœur de l'univers.

Posté par peirovivo à 09:32 - Permalien [#]
25 juin 2012

"Une bête sur la lune" : Vendredi 29 juin 20h30 / Dimanche 1er juillet 17h

UNE BETE SUR LA LUNE
de Richard Kalinoski




Mise en scène : Katia Arslanian assistée de Michel Paume

bete

bete lune

CREATION 2012

Vendredi 29 juin à 20H30 et dimanche 1er juillet à 17h au domaine Saint-Pierre d'Escarvaillac
(Chemin de Bonpas, 84140 Avignon - Montfavet)
avec la participation de Jacques Vincensini, musicien de doudouk

RESERVATIONS par téléphone
06 42 03 70 58 ou par email cie.jeanthomas@gmail.com

TP 10 € / TR 7 €




Aram Tomasian : Christophe Vic
Seta Tomasian : Aurore Sayas
Le vieux monsieur / Vincent (le jeune garçon) : Patrick Guindolet / Michel Paume

Dans quelques semaines nous lèverons le voile sur notre prochaine création, "Une Bête sur la Lune", de Richard Kalinoski. Cette pièce parle de la mémoire douloureuse d'un couple d'arméniens rescapés du génocide de 1915/16. 
Torturé entre un passé qu'il veut taire et l'espoir d'un présent où les enfants à naître viendraient combler les trous laissés dans la photo de famille par le massacre de ses parents, frères et soeurs, Aram, le mari, garde la tête haute. Mais Seta, sa jeune femme, est stérile.
Les années passent, Vincent, un jeune immigré italien vient à fréquenter la maison.
C'est lui, devenu vieux, qui rapporte aujourd'hui le récit d'Aram et Seta Tomasian.

 
Une pièce qui parle donc de transmission, d'héritage et de la survivance de cet héritage par des voies nouvelles. Imprévues.
Une oeuvre profonde qui au delà de la question arménienne nous fait l'invitation d'en passer par l'autre pour découvrir ce que nous sommes.
"Une Bête sur la lune parle de la première génération d’Arméniens qui ont gommé leurs souvenirs pour pouvoir survivre. Il y a une icône centrale, la photo de famille. L’auteur, Richard Kalinoski, choisit une photo parce qu’il sait que les réfugiés et les exilés en fuite enterrent leur or mais emportent leurs photos. Dans la pièce, la photographie, qui fonctionne comme la bande enregistrée dans « La dernière bande de Krapp » de Beckett, ranime le passé et cache le présent.
J’ai grandi sans photo et sans histoire écrite des Arméniens, mon peuple. Il est très difficile pour ceux qui ont grandi dans un environnement stable d’imaginer l’importance que peut avoir une simple photo. Nous étions ceux de la première génération nés sur un sol étranger. Mes grands-parents, réchappés de l’holocauste arménien par les Turcs, ont abandonné leurs maisons en Arménie occidentale pour sauver leurs enfants, c’est-à-dire mes parents. À Chypre, notre famille se retrouva sans rien à part quelques pièces d’or et quelques tapis.
Ne pas avoir de photo signifiait n’avoir pas d’objectivité, pas d’histoire. À mon école anglaise, personne ne parlait de l’Arménie. À la maison, nous étions entourés de vieilles femmes vêtues de noir, le visage tragique, qui se lamentaient sur le passé. Très tôt, j’ai compris la fonction du chœur grec. Chaque fois que ma grand-mère, originaire de Kayseri, faisait virevolter son crochet métallique ou cousait avec sa longue aiguille flexible, elle faisait le récit d’atrocités qui me bouleversaient. Le souffle coupé, je devais lui demander d’arrêter.
La seule photo de ma famille maternelle était tenue cachée, enveloppée dans un tissu. Il a fallu vingt ans à grand-mère pour qu’elle la sorte au jour. Elle les avait presque tous perdus. Pour elle, ce n’était pas une photo, c’était les visages de personnes vivantes."
Nouritza Matossian


La première pièce de l'Américain Richard Kalinoski, mise en scène par Irina Brook, couronnée en 2001 par cinq Molières.

Au plaisir de vous y voir bientôt,



Posté par peirovivo à 23:20 - Permalien [#]

11 juin 2012

Scène ouverte le 23 juin au Domaine St Pierre !

Scène ouverte au Domaine le 23 juin à partir de 18h !

Une soirée festive pour annoncer le début de l'été

Soirée sous les pins, ouverte à tout amateur de musique

Amenez vos amis et familles

N'oubliez pas un bon pique-nique

Nous vous proposerons également un encas sur place

 

A très bientôt

 

Posté par peirovivo à 22:08 - Permalien [#]
25 mai 2012

Programme du Festival d'Avignon OFF 2012 Chemins de Traverse / PeiroVivo

 

Voir dans la rubrique "Albums photo" : Le programme Festival d'Avignon OFF 2012

 

viewer-1

Posté par peirovivo à 16:20 - Permalien [#]
24 mai 2012

Programme du OFF 2012

 

image001 FESTIVAL D'AVIGNON OFF 2012 ! 

  Cet été, il y en aura pour tout le monde ! Regardez vite le programme de cet été !

  L'association PeiroVivo et le Domaine St Pierre d'Escarvaillac invitent cette année    Les Chemins de Traverse à prendre possession des lieux ! 

  Cette compagnie du Mans, http://www.bertoche.fr/, a vocation à proposer une  pratique artistique en théâtre, en chant et autres activités liées (feldenkrais, danse...) à toutes personnes, enfants, adolescents, adultes, amateurs ou professionnels en situation de handicap ou non. Il s'agit de faciliter l'accès de ces pratiques à chacun, dans sa différence et dans sa singularité.

  Ils nous proposent une superbe programmation 2012 !

 

Nous espérons vous voir nombreux parmi nous !

A bientôt 

                                     PeiroVivo

lien à consulter :

http://fr.calameo.com/read/00140633332605c4708c1

Posté par peirovivo à 15:41 - Permalien [#]
13 avril 2012

Vernissage Vendredi 4 Mai à 18 h

 

 

VERNISSAGE

Vendredi 4 MAI 18h

Exposition de l'atelier Marie Laurencin

du Centre hospitalier de Montfavet

15 artistes, 15 bâches monumentales !

 


Des oeuvres monumentales sont créées pour le lieu, il s'agit d'oeuvres in situ. Des bâches servent de supports. Chaque artiste travaille sur une bâche. Il y a une quinzaine d'artistes participants.
Il ne s'agit pas de mettre en avant le malade, mais bien l'oeuvre d'art.
Nous accompagnerons ce vernissage qui aura lieu quasiment dans les vignes de moments musicaux.



Artistes peintres :peiro_vivo_pour_nadia_petit
 
Mohamed Azaamar
Mouad Bouayad
VIviane Bouvel
Yves Ferrero
Catherine Heymann
KAO
Marc Levert    Chantal Mery
Philippe Michelot
Robert Nauguie
Océane Roche
Fabienne Santacroce
Anne Marie Somlette
Rickshaud (sculpteur)
Liliane Zwaricz    


Jours d'ouverture :

les mercredis et samedis de 14h à 18h
et sur rdv au numéro suivant : 06 58 21 55 05

Gratuité.

 

 

Inauguration de la nouvelle salle d'exposition Peiro Vivo


19h30 : TRIO JAZZ Charles Tois

avec Pierre-François Maurin, contrebasse et François Estassy, batterie

et Charles Tois au piano

 

554437_355514464499810_100001237784173_994638_904522212_n

Posté par peirovivo à 09:36 - Permalien [#]
12 avril 2012

Atelier artistique Marie Laurencin du centre hospitalier de Montfavet



Installé dans une annexe de l'Hôpital de Montfavet près d'Avignon, lancé en 1989 par le Docteur René Pandelon, cet atelier de création est ouvert à tous et connait un grand succès lors de ses expositions annuelles dans les musées, les médiathèques, les galeries et les lieux municipaux.


Lieu de création artistique, l'atelier de peinture/sculpture Marie Laurencin, aux côtés de six autres ateliers coordonnés par le Docteur René PANDELON, psychiatre-psychanalyste, s'inscrit  au Centre Hospitalier de Montfavet.
Est créé en 1989 le théâtre de "l'autre scène" et l'atelier d'arts plastiques "Marie Laurencin" voient le jour. Depuis "Papier de soi", atelier d'écriture, et "Emouvance",  atelier danse, renforcent la palette créative à disposition des participants.

L'atelier Marie Laurencin est ouvert à toute personne qui en fait la demande désireuse de se confronter à la création, hospitalisée ou non. L'atelier Marie Laurencin a pour objectif d'offrir un lieu de création permettant "d'autrement dire" par la création artistique, de partir à la découverte d'une expression singulière par le dessin, la peinture, le modelage...
Il est co-animé par une équipe pluridisciplinaire où soignants et artistes s'associent pour favoriser la mise en oeuvre d'un processus créatif.

Par les expositions, la rencontre autour de l'oeuvre participe à la restauration du lien social, l'artiste et sa création sont au coeur de cette rencontre.

L'atelier marie Laurencin est présent chaque année, en Avignon, au Parcours de l'art (parcoursdelart.com). Il collabore également à des expositions ponctuelles tout au long de l'année.

Il entretient la liberté de créer. Pour les infirmières et les artistes intervenants dans les ateliers, ce n'est pas une école, ce ne sont pas les beaux arts. Mais un lieu où est soutenue la création artistique. Le but est d'aider et de contenir l'expression artistique des participants, à des fins thérapeutiques. L'atelier a une certaine renommée, il est régulièrement sollicité pour des expositions et les oeuvres ont du succès. Les créations restent la propriété des auteurs du début à la fin. Chaque artiste peut exposer. Les oeuvres "petites marchés" sont consultables et à la vente de manière régulière.


Contact : 04 90 03 92 20

Posté par peirovivo à 18:41 - Permalien [#]